dimanche 26 avril 2015

Millie Rose, Lili Chartrand et Annie Rodrigue.

Voici le premier titre de « Motif(s) », une nouvelle collection proposée et dirigée par Elaine Turgeon, spécialiste de la littérature jeunesse et de son exploitation en classe. Au programme, des albums dans lesquels tout n’est pas dit, où l’ambigüité et l’implicite sont le gage d’une rencontre singulière avec le lecteur. Des livres qui font appel à l’intelligence des jeunes en les amenant à lire entre les lignes. Ouvrant le bal en beauté, Millie Rose raconte une histoire intrigante devant laquelle le lecteur se pose une foule de questions et dont la chute en surprendra plus d’un ! Les superbes illustrations d’Annie Rodrigue donnent à l’album une ambiance à couper le souffle.

Millie Rose se réveille en sursaut. Sur le sol repose une clé qu’elle n’a jamais vue de sa vie. Bien décidée à en découvrir le propriétaire, elle s’aventure dans le Bois Joli, un boisé fréquenté par des créatures pour le moins terrifiantes. Elle y fait notamment la rencontre d’un grand méchant loup, d’une vilaine sorcière et d’un ogre affamé qui, tous, possèdent un objet comportant une serrure. On l’a avertie de ne pas s’approcher de ces affreux personnages, mais Millie Rose a une raison de n’avoir peur ni de l’un ni des autres. Réussira-t-elle à trouver à qui appartient cette clé ?
 
Si un sourire n'illumine pas votre visage en refermant cet album, c'est que votre coeur d'enfant est enfoui trop profondément!  Lorsque Millie Rose trouve un clé en tombant de son lit, elle n'hésite pas à franchir le bois maudit pour retrouver la serrure qui correspond à cette clé.  Malgré tous les avertissements d'une souris, d'une marmotte et d'un lapin habitant le Bois Joli, elle s'enfonce avec beaucoup de courage et affronte le loup et l'ogre dans une noirceur plus qu'inquiétante...
 
Un coffre, un grimoir, un vieux livre, Millie tente d'insérer sa clé, sans succès.  À qui peut bien appartenir cette clé?  Millie commence à se sentir faible et fatiguée et le lecteur se demande si celle-ci parviendra à résoudre l'énigme.  On s'affole un peu en pensant que c'est terminé, qu'elle ne trouvera jamais son bonheur et c'est à ce moment que le chute ravie tous les lecteurs!  So sweet!
 
C'est un album très coquet et je suis convaincue qu'il plaira autant aux filles qu'aux garçons.  L'équilibre est parfait dans chacune des illustrations.  La page couverture est très représentative du contenu.  De gros orteils en premier plan ou encore des yeux géants, une grande bouche dégoûtante ou un loup terrifiant, c'est très divertissant.  Mon seul bémol en ce qui concerne le texte est l'utilisation de certains termes. Que Millie soit sotte ou crétine dans ses actes, j'en conviens, mais j'avoue que j'ai changé ces termes en faisant la lecture à fiston...  Je n'avais pas du tout envie qu'il qualifie ses petites copines de la garderie de ces adjectifs peu flatteurs.  Sinon, cet album est un succès sur toute la ligne.  C'est une histoire intelligente qui saura impressionner petits et grands.  Premier album de la nouvelle collection jeunesse Motif(s) chez Druide, c'est très prometteur!
 
ISBN: 978-2-89711-165-6

vendredi 24 avril 2015

La minute fi-fille...

... fait une courte visite à la Grande braderie de mode québécoise qui se tient jusqu'à dimanche aux Espaces Dalhousie dans le Vieux-Port de Québec.
 
Il y a beaucoup de monde, il a plusieurs boutiques, mais comme aucune ne se spécialise dans les grandes tailles, je me suis surtout rabattue sur les bijoux...
 

Sac pour Ipad, 23$


Étain, 12$


Métal (Gunmetal), papier imprimé et verre, 11$

 
Étain, 20$
 
Le choix étant grandiose, il y avait place à faire beaucoup de folies... J'ai été sage et classique dans mes choix!

Quoi de neuf dans la PAL?

Après une semaine d'absence sans réceptions, je suis de retour avec quelques nouveautés dans ma pile à lire!

 
Une nouvelle collection jeunesse chez Druide et cet album est juste... trop beau!
 
Cette semaine, les surprises de la boîte aux lettres sont aussi de retour!
 
 
Sara Agnès L. est la première auteure québécoise à être publiée chez Milady avec ce premier tome d'une série érotique, rien de moins!  Mon exemplaire est dédicacé, c'est une belle surprise!
 
 
30 secondes par invention, c'est brillant!  Ces livres permettent d'assimiler une foule d'informations intéressantes en peu de temps.

 
 L'école des loisirs
Pour une surprise, s'en est toute une!! Un jeu de mémoire, un jeu de dominos et un jeu de cartes d'après les univers de quelques auteurs connus de L'école des loisirs, c'est adorable et amusant!
 
BONNE FIN DE SEMAINE!

jeudi 23 avril 2015

Histoire d'un bonheur, Geneviève Damas.

Histoire d'un bonheur, avec son titre un peu fleur bleue, cache évidemment autre chose. Le roman, qui traite davantage de ce qui transforme chacun de nous au contact de l'autre, gravite autour du personnage d'Anita. Elle, c'est une bourgeoise engoncée dans les conventions sociales que le lecteur prend autant plaisir à aimer qu'à détester. Beau prétexte pour Geneviève Damas de sonder la complexité des relations humaines au-delà du côté lisse des choses. D'ailleurs, tout le talent de l'auteure réside dans cette capacité à dépeindre ce que nous sommes avec finesse, lucidité et une immense dose de compassion.

Après avoir été conquise par Si tu passes la rivière, il m'en fallait peu pour me convaincre de lire le nouveau roman de Geneviève Damas.  Sous fonds de préjugés et de fausses perceptions, Histoire d'un bonheur retrace la rencontre de quatre individus d'horizons divers. 
 
Il y a d'abord Anita, une femme au foyer comblée matériellement.  La position de son mari lui permet d'avoir une superbe maison et de vaquer librement à ses loisirs.  Elle a deux enfants qui s'en sortent assez bien.  Anita est une femme très hautaine et dédaigneuse.  Derrière sa façade lisse se cache une femme sensible et en pleine détresse.
 
Noureddine est arabe. À 13 ans il a déjà compris que rien ne serait gagné d'avance pour lui.  Provenant d'un milieu défavorisé, il a un discours violent et il sait comment se faire obéir dans son monde.  Pourtant, avec un peu de patience et d'attention, on le voit s'épanouir au fil des pages.
 
Nathalie est la voisine d'Anita.  Même si ses fils hyper-actifs lui en font voir de toutes les couleurs, elle se pense confortable.  Un jour, sa vie bascule dans le vide à un moment où elle ne s'y attendait pas du tout!
 
Simon est le beau-frère d'Anita. Portant une cicatrice au visage qui empêche tout individu qui s'approche d'apprécier le reste de sa personne, il souffre et trouve peu de réconfort auprès des femmes. 

Voilà donc quatre personnes qui vont se croiser à un tournant important de leur vie, comme par hasard, là où un besoin en particulier se fait le plus sentir. 

C'est un magnifique roman qui aurait pu être plus long!  Geneviève Damas a une facilité à créer en peu de mots des personnages intenses, réels et attachants.  Leurs histoires nous emportent et nous évoluons avec chacun des personnages.  Histoire d'un bonheur est un roman impeccable.  L'auteure aurait pu l'appelé Histoire d'un malheur car tout démarre à l'envers, mais comme la lumière finit par éclairer chacune des têtes, le titre nous laisse entrevoir l'espoir dès les débuts... J'ai beaucoup aimé!
 
Mon histoire de malheur à moi, c'est ce petit incident avec ma copie.  Elle a fondu au soleil dans la voiture et les pages se sont détachées...  Dommage, elle était dédicacée au salon du livre!
 
 
ISBN: 9782894488096

mardi 21 avril 2015

La famille Passiflore - Tome 1, Loïc Jouannigot

« L'Anniversaire de Dentdelion » est le 1er tome de La Famille Passiflore, un classique de la littérature jeunesse enfin adapté en BD par Jouannigot.
 
Ce 1er épisode de La Famille Passiflore célèbre un jour important chez les Passiflore : l'anniversaire de Dentdelion. Toute la tribu s'active pour lui préparer une grande fête surprise. On envoie donc Dentdelion s'occuper du jardin avec Mistouflet pendant que tante Zinia fait chauffer les fourneaux, qu'Onésime bricole un gros cadeau et que Romarin, Pirouette et Agaric préparent les invitations et la décoration du banquet. Mais une invitée surprise pourrait bien gâcher la fête...
 
Ce 1er volet de La Famille Passiflore plonge les tout-petits dans un univers qui évoque Lewis Carroll et Beatrix Potter...
 
La Famille Passiflore, c'est cinq petits lapins coquins, un papa affectueux et une tante bien vaillante.  Ils habitent une jolie maisonnette attachée à un tronc d'arbre et vivent sobrement tous entourés de beaucoup d'amour.


Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Dentdelion et toute la famille doit mettre la main à la pâte pour en faire un événement mémorable.  Mistouflet a une grande responsabilité, car il doit occuper son frère aux champs pendant que le reste de la petite famille organise la fête.  Invitations, cadeaux, gâteaux, tout se fait à la main!  Ces lapins font preuve de beaucoup d'originalité, de débrouillardise et sont aussi très habiles dans leurs manœuvres.


Ils ont une bouille de doudou, ils ont parfois un caractère de chien et ils ont toujours de l'énergie à revendre!  Cet album est le premier tome de la collection et, à ce jour, nous ne l'avions pas lu.  Au fil des lectures, nous nous sommes beaucoup attachés, fiston et moi, à cette petite famille très charmante.  Chaque case de l'album regorge d'éléments agréables à regarder et on ne se lasse jamais de relever tous les détails, les variations de couleurs et les ressemblances avec la réalité.  D'ailleurs, les banderoles installées pour la fête ont beaucoup fait rigoler fiston et nous avons eu, nous aussi, envie de faire la fête en compagnie d'adorables petites bêtes!

JOYEUX ANNIVERSAIRE DENTDELION!
ISBN: 9782205068887

lundi 20 avril 2015

En ce moment, je lis...

Trois romans dans lesquels je ne retrouve pas mon bonheur de lecture... pour l'instant!
 
 

 
Une situation embêtante!  Avez-vous lu ces romans?  Je persiste ou pas?  Je sais que Sarah Waters est lente au démarrage, je m'accroche. Ishiguro?

dimanche 19 avril 2015

Princesse Primerose, Alex T.Smith.

Quand on est une princesse, on peut faire tout ce qu’il nous plaît. Vraiment? La vie de la princesse Primerose est très, très, très ennuyante. Elle ne peut pas grimper aux arbres, arracher des légumes boueux ou même barboter dans la fontaine. Tout le monde au château est terriblement sérieux et affreusement convenable, alors que Primerose ne songe qu’à s’amuser.

Alex T. Smith est également l'auteur de Hector et le grand méchant chevalier et de Ella qui est définitivement mon album préféré pour la St-Valentin.  Il fait un travail formidable.  Les couleurs, l'histoire, tout est réussi!  Lorsqu'on entre dans son univers, on a plus envie d'en sortir.  Ses albums sont tellement mignons et touchants. 
 
Ici, Primerose est une jeune princesse qui s'ennuie.  Elle n'a le droit de rien faire.  Elle ne doit pas se salir, se blesser... elle doit être assise bien sage et ses parents ne savent plus comment venir à bout des envies pas tellement royales de leur petite princesse adorée.  Une seule solution s'impose, appeler grand-maman.  Derrière son air très sévère, elle cache une méthode douce.  Elle exige que la reine se déguises en compagnie de Primerose, elle force le roi à grimper dans l'arbre qui mène à la cabane royale pour prendre le thé avec sa fille... Pour améliorer les relations entre la jeune princesse et ses parents, grand-maman décrète que tout le monde doit s'amuser un peu.  Il faut arrêter d'être trop sérieux et la méthode fonctionne. Primerose regagne sa bonne humeur et ses parents deviennent plus conciliants. Tout le monde est heureux incluant mon petit lecteur!  Jamais l'idée ne lui est venue de dire que c'est un album pour les filles.  Alex T. Smith a ce talent.  Même si le rose domine partout dans l'album, il réussi à capter l'attention de tous les lecteurs, petits et grands.

 

4 à 9 ans
Scholastic
ISBN: 978-1-4431-3449-1

Papillon Papillonnage... moi aussi!

Si ce n'était de ma nouvelle blogueuse québécoise préférée, Marie-Claude de chez Hop! sous la couette, je n'aurais jamais découvert ce site qui offre de jolis petits papiers.  Papillon Papillonnage, ce sont des cartes postales, des petites cartes, des calendriers, des dessins originaux et bien plus encore. 
 
Allez faire un tour pour voir si vous pouvez résister à la tentation... moi je n'ai pas pu!  Voilà mes petites cartes avec un marque-page en prime.  La propriétaire de ce blogue est fort sympathique et très talentueuse.  J'adore mon lot de cartes et je ne suis même pas fâchée contre Marie-Claude pour m'avoir incitée à dépenser!! :O)
 

 
Joli tout cela, n'est-ce pas?

vendredi 17 avril 2015

Camille s'en va, Éliane Girard.

Camille vit avec sa mère, Maryline, dans une ville moyenne du nord de la France. Il y a déjà bien des années, son père est mort accidentellement, d’une balle qui ne lui était pas destinée. Maryline, depuis, s’est coupée de tous. Elle survit grâce aux médicaments. Elle oblige sa fille à rester enfermée avec elle dans leur appartement où la télévision, toujours allumée, tient lieu de réel.
 
La mère et la fille n’ont pas le même regard sur l’image. Pour Maryline, le drame est permanent et sa peur du monde extérieur empire de jour en jour. Pour Camille, à travers un jeu de télé-réalité qui va la motiver à partir, le rêve est à portée de main.
 
Le jour de sa majorité, excédée par la vie mortifère imposée par sa mère, Camille s’en va.
Elle n’a pas d’amis et très peu d’argent. Elle s’invente un personnage et part en stop, à la découverte des autres - et d’elle-même.
 
Roman ancré dans le quotidien de ’petites gens’, Camille s’en va parle aussi de notre société, de solidarité, de situations extrêmes qui, cependant, ne sont jamais sans espoir.

"J'étais enfermée chez moi avec ma mère qui alternait période de sommeil et période de veille devant la télévision.  Heureusement j'avais encore le droit d'aller à la bibliothèque, de faire des courses et de sortir Toby."

Il est très rare de voir une quatrième de couverture qui explique vraiment le contenu d'un roman.  Celle-ci se colle parfaitement à l'histoire.  Alors, je vous dirais que j'ai beaucoup apprécié l'écriture d'Éliane Girard.  Dès les premières pages, elle nous engouffre avec Maryline et Camille dans leur appartement négligé où la soupe en conserve règne à chaque repas et où seul le chien semble mettre un peu d'ambiance lorsqu'il réclame une sortie pour faire ses besoins!  Ambiance pas très jojo et plutôt lourde...

Maryline calme ses angoisses avec la télévision et ses somnifères pendant que Camille voit ses rares sorties minutées au quart de tour.  Parce que son père n'est jamais revenu d'une petite course au magasin du coin, sa mère ne lui laisse aucune liberté de crainte de la perdre elle aussi.  Mais un jour, Camille en a marre et prend la fuite.  Elle s'invente une identité, berne des gens avec son accent fabriqué sur mesure et s'amuse à jouer à un tour d'Europe digne d'une télé-réalité à un euro...

Camille s'en va, c'est l'histoire d'une cellule familiale étouffante qui finit par prendre l'air.  Chacune de leur côté, ces deux femmes apprennent à vivre l'une sans l'autre et ceci a plutôt un effet bénéfique.  Bien que Camille soit morte de peur devant l'inconnu et que Maryline souffre énormément du départ de sa fille, c'est l'occasion pour elles de se reconstruire et d'être plus fortes.  Toutes les deux aidées par des inconnus, elles vont de l'avant et sortent de leur vieille carapace grise et usée.

C'est un magnifique roman d'affiliation.  Plus léger qu'il ne le laissait croire au départ, j'ai passé un excellent moment de lecture.  La belle lumière après la tempête qu'offre la fin nous soutire un grand sourire...

Buchet-Chastel
ISBN: 978-2-283-02876-6

Si j'avais... Camilla de la Bédoyère et Aleksei Bitshoff.

Cette collection propose une merveilleuse initiation à la vie des animaux. Les lecteurs pourront en apprendre beaucoup sur leur taille, leur alimentation et bien plus encore grâce à de superbes illustrations et des scènes loufoques les mettant en vedette. Ces albums promettent de faire rire les petits et les grands.

4 ans et +
Scholastic
ISBN: 978-1-4431-4335-6


4 ans et +
Scholastic
ISBN: 978-1-4431-4336-3


Instructifs, drôles et parfois surprenants, ces albums vous donnent l'occasion d'apprendre une foule d'informations intéressantes sur quelques bêtes en manque d'amour!  Vous y apprendrez que votre requin pourrait avaler 5000 saucisses en une seule bouchée à votre prochain party hot dog ou encore qu'il ferait chauffer votre carte de crédit chez le dentiste avec ses 240 dents!  Vous sauriez aussi que rien ne servirait de laver vos fenêtres parce qu'avec ses 200 ventouses collantes sur chacun de ses bras, votre pieuvre vous les remettrait dans un sale état en moins de deux secondes!  En contre partie, elle pourrait laver votre voiture gratuitement aves son puissant jet d'eau... 
 
Je plaisante, mais j'ai trouvé cela chouette qu'on s'amuse à imaginer comment se déroulerait notre quotidien avec ces animaux pas du tout de compagnie.  La baleine et le manchot font également partie de cette collection dans laquelle on retrouve à la fin de chaque album une carte qui nous permet de situer ces animaux dans le monde ainsi qu'une carte postale envoyée par la bête en question à partir de son habitat naturel.  C'est trop gentil!
 
Les illustrations très colorées servent bien le texte et le fait de mettre en scène des enfants en compagnie de ces animaux a suscité un intérêt particulier auprès de mon fils. Ce fût l'occasion d'ouvrir une discussion sur les animaux de compagnie et les petits inconvénients que ceux-ci peuvent parfois engendrer... comme un requin sur le toit de la voiture ou une pieuvre dans la jarre à biscuits.
 
Bref, fiston a bien rigolé et maman a été forcée d'admettre qu'elle a appris plusieurs choses dans ces albums pour enfants! 

mercredi 15 avril 2015

Nous sommes tous des féministes, Chimamanda Ngozi Adichie.

«Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement.»

Chimamanda Ngozi Adichie aborde le sujet controversé du féminisme avec lucidité, éloquence et humour.

"Féministe: une personne qui croit à l'égalité sociale, politique et économique des sexes."

Alors oui, dans ce sens, je suis féministe.  Cependant, j'ai découvert, à travers les exemples de l'auteure, que le poids des conventions avait encore un petit effet sur moi.  À la maison, je m'occupe des lessives, des achats pour fiston, des inscriptions à ceci et cela, des repas (la plupart du temps), des courses, etc.  Disons que j'effectue plus de 75% des taches domestiques.  Et bien que je n'hésite pas à demander de l'aide à mon conjoint en lui demandant d'effectuer quelques taches, j'ai remarqué que je le remerciais une fois terminé.  Comme si par défaut, ces taches me revenaient et qu'il ne faisait que me rendre service en pliant ses vêtements ou en donnant le bain à notre fils par exemple.  Chimamanda Ngozi Adichie site des exemples similaires et ce n'est qu'en les lisant que j'ai réalisé que c'était désuet d'agir ainsi et que ce n'était que le poids des conventions qui m'imposait encore cette manière de faire. Ma mère, ma grand-mère et certainement mon arrière-grand-mère étaient des femmes au foyer.  Tout ce que je connais de "l'arrangement domestique", c'est ce que je viens de vous décrire.  J'ai certainement fait du progrès face à ces dames qui n'ont probablement jamais osé demander de l'aide à leur conjoint.  Mais voilà, je ne suis pas femme au foyer, je travaille à temps plein moi aussi et je crois que j'aurais bien raison d'être un peu plus féministe à la maison!

Voilà un billet bien personnel, mais si ce petit discours ne révolutionnera pas le monde, il a pour effet de faire prendre conscience de certains aspects de la vie d'une femme qu'elle soit ici ou au Nigeria.  Le constat est évident, pour les hommes, la place de la femme n'a pas tellement évolué et pour certaines femmes, il ne faut pas espérer plus.  Les attentes envers la femme (superwoman!) sont encore très élevées.  La situation est en train de changer, des femmes et des hommes militent pour ce manque d'équilibre encore flagrant dans certains pays, certains couples, certains groupes.  C'est ce que nous explique l'auteure en citant quelques exemples personnels et en regardant ce qui se vit autour d'elle. 

Adichie insiste aussi sur le fait que le féminisme n'est pas du terrorisme et que veiller à une équité entre les sexes ne doit pas impliquer la violence et le manque de respect.  Ce sont des textes dans ce genre qui favoriseront des prises de conscience importantes et qui mèneront au progrès.  Prenez le temps de le lire et évaluez votre niveau de féminisme!
 
ISBN: 9782070464586

La Recrue d'avril 2015...

 
Banquette arrière, Claude Brisebois.
 
Et oui, il n'y que les vieux singes qui ne changent pas d'idée... Après avoir abandonné La Recrue il y a quelques années, je suis heureuse de vous annoncer que je me joins à nouveau à ce web magazine qui a pour mission principale de faire connaître les premiers romans d'auteurs québécois!
 

Retrouvez donc mon billet et celui de quelques lecteurs le 15 de chaque mois sur le site de La Recrue.

lundi 13 avril 2015

Salon du livre de Québec - 4

Les achats! Oui, je fais aussi des achats dans un salon du livre.  Je ne devrais pas, mais je ne résiste plus... j'assume et je vis en plein déni!
 
 
Deux petits livres de L'école des loisirs et un autre Geneviève Damas également publié chez Hamac.  L'auteure était présente, j'en ai profité pour avoir un dédicace, elle est tellement agréable comme personne.
 
Voilà ce qui complète les déboires du salon 2015.  Je n'ose même pas compter les livres...
 

Salon du livre de Québec - 3

Le salon, c'est aussi l'occasion de rencontrer des relationnistes en or!  Voilà quelques nouveautés dans la PAL offertes par de trop gentilles personnes!


La réputation de Milady n'est plus à faire, mais Delpierre vaut le détour pour de bons romans tels que celui-ci!  Pour ceux qui ont raté la série (comme moi!), c'est le temps de se mettre à jour.

Mémoire d'elles chez Milady
Broadchurch chez Delpierre
 

Seul sur mars a beaucoup de succès auprès de ceux qui n'affectionnent pas du tout la science-fiction.  Alors, je me lance!
Geneviève Damas, parce que c'est Genviève Damas...
Monstroville II parce que fiston adore le premier!

Seul sur mars chez Bragelonne
Les bonnes manières chez Hamac
Destination Monstroville - Tome II chez Druide
 
Ma PAL engraisse terriblement...

Salon du livre de Québec - 2

À chaque salon, une visite au kiosque de Scholastic s'impose.  Bien que je reçoive déjà leur envoi mensuel, lorsque je me présente chez eux, ils sont d'une générosité incomparable en conseils et en livres!  Voilà ce que fiston aura le bonheur de lire:


Fiston a maintenant 5 ans et sans fréquenter l'école, il reconnaît déjà des mots et s'amuse à essayer de lire.  C'est le moment de l'encourager, j'ai donc pigé quelques livres dans la catégorie premières lectures.
 


La variété ne manque pas chez Scholastic et ils offrent maintenant un livre de recettes étape par étape pour cuisiner avec nos petits chefs.  Les recettes sont intéressantes et appétissantes!  Pour ce qui est de l'Atlas de l'espace... il fallait voir fiston le serrer dans ses bras et déclarer: "C'est mon plus beau livre!".  Il faut dire que les pages coulissantes l'ont beaucoup impressionné!



Et finalement, quelques albums pour le plaisir, parce que j'admire beaucoup le travail d'Alex T. Smith et deux albums dans la collection Si j'avais... parce que je ne les connaissais pas!
 
 

dimanche 12 avril 2015

Salon du livre de Québec - 1

Le salon du livre est une belle occasion pour moi de découvrir des maisons d'édition que je ne connaissais pas du tout ou que j'avais un peu oubliées...  Voici donc quelques nouveautés dans la bilbiothèque de fiston:
 
 
La famille Passiflore et Ana Ana chez Dargaud
Pour ceux qui connaissent Pico Bogue, Ana Ana est sa petite sœur!
C'est d'ailleurs chez eux que vous retrouverez la série très connue de Blake et Mortimer.
 
Petit poilu - Le trésor de Coconut chez Petit Poilu.
Des albums sans texte laissant toute la place à l'imagination fertile de nos petits mousses!  Ici, la gestion de la colère et de la rage sont au cœur de l'album.
 
La ronde des saisons - atikamekw chez Les Éditions Soleil de Minuit.
Sous forme de haïkus, nous traversons les saisons au rythme des Atikamekw.  Magnifique!
 
Les billets plus détaillés pour ces albums suivront dans les semaines qui viennent.

samedi 11 avril 2015

Créations couleur - papillons.

Ce carnet de dessin à pages détachables offrent aux jeunes et aux adultes un moyen amusant de créer de magnifiques chefs-d’oeuvre. Chaque carnet comprend 48 feuilles illustrées de charmants papillons et de fleurs épanouies. Ce sont des outils parfaits pour l’esquisse, le dessin et la peinture.

Donnez libre cours à votre inspiration. Prenez plumes, crayons, feutres ou pinceaux et soyez créatifs! Une excellente activité pour les jeunes pendant les longs voyages.
 
Les mandalas sont très populaires en ce moment et les jeunes ne sont pas en reste avec Scholastic, car la maison offre sa version dans une collection intitulée Créations couleur. Deux carnets sont présentement offerts: les papillons et les fleurs.  Le papier est de qualité et assez épais pour supporter la main lourde sur le feutre d'un enfant. Le format est idéal (21 x 21 cm) et compte 48 pages.  Les dessins sont très variés et laissent beaucoup de place à l'imagination.  Et puis, ça change des super héros.  Fiston a déjà adopté le concept détente...  j'aurais dû prendre les fleurs pour moi! :) 
 
 
5 ans et +
ISBN: 978-1-4431-3875-8

L'encre mauve, Florence Meney.

Quand le patron et mentor de Laura, le vieil éditeur Aurélien Laflèche, passe soudainement l’arme à gauche, l’univers de l’éditrice quadragénaire vole en éclats. Le successeur est un jeune tyran sans esprit qui menace l’intégrité de la maison. La tension monte quand Laura reçoit d’un élégant juge à la veille de la retraite un manuscrit dont les pages inquiétantes finiront par l’habiter. Que cherche au juste ce magistrat qui préside un procès retentissant ? Et l’homme qu’il juge, qui a massacré sa famille, mérite-t-il toute cette haine que lui crache au visage un Québec horrifié, galvanisé par les médias ? Comme le constateront les deux inspecteurs de la Brigade des crimes majeurs amenés à se pencher sur l’écheveau complexe des relations unissant les protagonistes, la mort rôde, omniprésente. Qui sait où elle frappera encore?
 
Trois cadavres retrouvés dans la résidence d'un haut gradé de la Sureté du Québec et le directeur d'une maison d'édition qui décède d'un arrêt cardiaque.  Rien en commun.  C'est ce que le lecteur pense au début... Mais imaginez que tous ces personnages soient assis sur le rebord très large d'un entonnoir et que tout le monde glisse tranquillement vers le bas pour se retrouver collés les uns aux autres.  Florence Meney a réussi à bien tricoter pour que les liens soient naturels et que l'histoire prenne une tangente plausible.  C'est le genre de polar dans lequel nous connaissons le coupable dès le début et c'est une forme que j'admire beaucoup.  Lorsque les coupables ne sont pas connus, l'auteur peut nous raconter à peu près n'importe quoi.   Lorsqu'il est connu, je pense que l'effort est encore plus grand de la part de l'auteur pour réussir à étonner ou surprendre son lecteur.  C'est un pari gagné.  L'encre mauve est un roman que je quittais à regret.  D'abord parce que le monde du livre y est impliqué et parce que j'avais hâte de découvrir ce qui se tramait avec un des personnages clé de l'histoire.

Mise à part l'utilisation du mot "ours" sous toutes ses déclinaisons (mal léché, solitaire, etc.) que j'ai trouvé redondant, je n'ai rien à reprocher à ce roman.  Avec des petites touches d'actualité - le printemps érable, l'affaire Guy Turcotte -  le polar se situe bien dans le temps.

L'encre mauve est un polar avec une intrigue captivante que je vous recommande fortement.

Florence Meney est présente au Salon du livre de Québec, voici son horaire au kiosque #39:

Samedi : 16h à 17h
Dimanche : 12h30 à 13h30
 
ISBN: 978-2-89711-192-2

vendredi 10 avril 2015

Quoi de neuf dans la PAL?

Cette semaine encore, il y a beaucoup, beaucoup trop de choses dans la boîte aux lettres et je m'en réjouis car ce sont des livres que je tenais à lire et vous présenter!


Un polar que je  termine bientôt!
 
 
Un roman Young Adult très populaire du côté anglophone.
 
 
Le livre que tous devraient lire!

 
 VLB
J'avais dont hâte d'arriver au Yukon!!!


 Gallimard
Un nouveau Barbery!


 Belfond
Une brique qui fait plus de 800 pages!


Buchet-Chastel
Une jeune fille qui prend la fuite...


Boréal
J'avais raté le grand format, voici la version semi-poche. 

Des réceptions rigolottes du côté jeunesse:
 



C'est un coup de cœur! Mon billet ici.

 
Et ce ne sont que quelques une des nouveautés d'avril...

 
 L'école des loisirs
 Mon billet tout propre ici.
 
BONNE FIN DE SEMAINE ET BON SALON DU LIVRE DE QUÉBEC!